Vins De Bordeaux

Edition du 22/11/2022
 

Château Corbin-Michotte

Sommet

Château CORBIN MICHOTTE

La famille Boidron a commencé l’élaboration du vin à partir de 1760.


La famille Boidron a commencé l’élaboration du vin à partir de 1760. De génération en génération, le vignoble s’est étendu et comprend aujourd’hui 70 ha de vignes sur 6 appellations. Le Château Corbin Michotte est situé dans la zone graveleuse de Saint-Émilion. Son vignoble de 7 hectares se trouve entre Pomerol et Saint-Émilion, proche de Cheval Blanc, Figeac et de Petrus pour sa limite Pomerol. La famille est partie prenante : Jean-Noël Boidron (Œnologue, ancien Professeur à l’Institut d’œnologie de Bordeaux, Membre de l’Académie Internationale du Vin et de l’Académie des Vins de France), Hubert Boidron (Œnologue, responsable de production vignes et vins), Emmanuel Boidron (Master Marketing, DUAD, responsable commercial), Isabelle Boidron (DESS Gestion et Droit vitivinicoles). La typicité du vin est due à son sol sablo-limoneux noir reposant sur un sous-sol sablo argileux fortement ferrugineux (crasse de fer), avec quelques graves en surface. Il s’agit d’une nappe alluviale de l’Isle. La vendange est effectuée à la main, les raisins sont triés manuellement sur une table de tri vibrante. Longue macération avec dégustation quotidienne. L’élevage se fait en fûts neufs et de un vin pendant 18 à 24 mois. Leur proportion en est décidée chaque année en fonction de la dégustation. Les arômes du bois ne doivent jamais effacer le fruité dû au terroir, mais seulement l’enrichir. Les vins sont racés car ciselés par les trois œnologues de la famille (Jean-Noël Boidron et ses enfants, Hubert et Isabelle), qui en font d’excellents pur-sang. La complexité de leur bouquet et le velouté de leurs tannins sont leurs premières qualités inimitables. Dans un cru de la famille Boidron, il y a une philosophie qui exprime, comme dans les arts, un choix esthétique défini par cette devise : Excellence, Harmonie, Humilité.” La qualité des millésimes 2015 : grand vin de couleur grenat, aux tanins très équilibrés, au nez subtil dominé par les petits fruits rouges à noyau et les épices, un vin riche en couleur et en arômes, aux notes de fruits macérés en finale, de bouche savoureuse, de garde. 2014 : un vin avec une structure dense, plein, au nez de griotte confite, aux tanins intenses mais délicats, très équilibré au nez comme au palais, avec une finale persistante de prune et d’humus. 2013 : très équilibré, au nez complexe où prédominent le cassis et le cuir, aux tanins bien fondus, ample et franc, un vin tout en bouche, de charpente à la fois puissante et souple, très représentatif des belles réussites de l’appellation dans ce millésime.  2012 : robe intense et vive, aux nuances de fumé et de groseille mûre, de bouche équilibrée avec du fruit et une structure dense et soyeuse, est un vin complexe, ample au palais où prédominent le cassis et le cuir.

   

Château Corbin-Michotte

Famille Boidron
1, Corbin Michotte
33330 Saint Emilion
Téléphone : 05 57 51 64 88

Email : vignoblesjnboidron@wanadoo.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château ROQUEFORT


Roquefort vient de Roca Forte, nom médiéval qui illustre cet éperon rocheux sur lequel se situe ce domaine, certifié HVE. Depuis 40 ans, avec Jean et Christiane Bellanger, la famille contribue à la renaissance de ce patrimoine. Depuis 1995, leur fils Frédéric, rejoint par son épouse Anne, poursuit le développement du domaine qui s’étend aujourd’hui sur 240 ha. Voilà vraiment un excellent Bordeaux Supérieur Roca Forte 2018, 100% Merlot, élevé 12 mois dans une sélection de fûts, dont un tiers sont neufs issus des forêts du Tronçais, ceci expliquant cette matière dense, de belle robe pourpre, riche et structuré, au nez persistant où dominent des notes de cassis, de truffe et de griotte, qu’il faut laisser évoluer pour en profiter pleinement. Le Bordeaux Supérieur Roquefortissime 2018, pur Merlot encore, est très représentatif de son cépage avec ces senteurs de cerise noire et d’épices douces, une bouche soyeuse accompagnant des tanins denses, une très belle réussite, que l’on vous conseille avec un agneau en osso bucco ou un bœuf sauce béarnaise. L’Entre-Deux-Mers Roquefortissime 2019, 85% Sauvignon et 15% Sémillon, ornée d’une belle étiquette, sent le pamplemousse, c’est un vin de belle couleur jaune ambré, tout en finesse aromatique (poire fraîche, fleurs...), et on vous le conseille sur un risotto aux asperges vertes ou un rôti de porc mariné. L’Entre-Deux-Mers Rives, sent la pêche et le lis, il est tout en bouche, friand, vraiment réussi. Goûtez encore le Bordeaux rouge, 90% Merlot, 10% Cabernet-Sauvignon, classique et corsé, réussi comme le Bordeaux blanc, 85% Sauvignon, 15% Sémillon, parfumé avec des nuances de coing et de bruyère, il est tout en bouche suave, à prévoir sur des crevettes grises ou des sardines grillées.

Frédéric et Anne Bellanger
Lieu-dit Roquefort
33760 Lugasson
Téléphone :05 56 23 97 48
Email : cg@chateau-roquefort.com
Site personnel : www.chateau-roquefort.com

Château BELLEGRAVE


Les grands-parents paternels s’installent en Gironde à la fin du XIXe siècle. Les grands-parents maternels arrivent quant à eux vers 1925. Originaires du Périgord et de Corrèze, ils se consacrent à l’agriculture et à la viticulture, à Arveyres une commune près de Libourne où l’on fait du Bordeaux Supérieur. Le fils, Jean Bouldy, et sa femme Andrée, achètent Château Bellegrave en 1951. Le couple s’attelle à la tâche en bon vigneron, ne comptant pas son temps aussi bien dans la vigne que dans le chai. Sur la seconde partie du XXe siècle, les Bouldy sont les dignes représentants de ces familles qui ont donné un nouvel essor à l’appellation Pomerol, avec courage, humilité, persévérance et sur des propriétés à l’image de leur discrétion et de leur abnégation. Jean-Marie Bouldy reprend la propriété en 1980, rejoint par sa femme, Pascale en 1995. Leurs enfants viennent aussi travailler à la propriété, Aurélie en 2014 et Jean-Baptiste en 2015, perpétuant ainsi la vocation très familiale. Cette belle propriété de 8,5 ha, 75% Merlot et 25% Cabernet franc, bénéficie d’un terroir de graves caillouteuses de surface, d’argile et de sable et d’un sous-sol riche en oxyde de fer, également appelé “crasse de fer”. En 2009, Château Bellegrave fait son entrée officielle en conversion à l’agriculture biologique contrôlée par Ecocert. Coup de cœur pour ce Pomerol 2019, il est très typé, qui dégage un nez subtil où dominent la prune et les sous-bois, mêlant rondeur et structure, avec, en bouche, ces nuances de cerise et de cannelle, il est d’un bel équilibre, tout en nuances. Remarquable 2018, belle attaque ronde et charnue, aux arômes prononcés de fruits (fraise, cerise, myrtille), un grand vin suave et harmonieux, très séduisant, d’un beau volume en bouche souligné par des tanins fins, d’une grande persistance raffinée. Le 2017, au nez dominé par les fruits rouges à noyau et des notes de fumé, ample, racé et volumineux, avec, en bouche, des connotations de cannelle et de petits fruits rouges macérés, complexe et savoureux, de grande évolution. Typicité et séduction dominent ce très grand 2016, avec ces petites nuances d’humus et de fraise des bois mûre, tout en bouche, de couleur pourpre, aux tanins présents et délicieusement fondus. Superbe 2015, épicé, généreux, distingué, suave, dense, avec des nuances de mûre et d’humus, de bouche complexe.

Jean-Marie et Pascale Bouldy
1, Lieu-dit René
33500 Pomerol
Téléphone :05 57 51 20 47
Email : chateaubellegrave@orange.fr
Site personnel : www.chateaubellegravepomerol.com

Château LAFARGUE


Une propriété menée par Jean-Pierre Leymarie, ancien maraîcher, qui s’est passionné pour son cru, le développant petit à petit, et maintenant menée par sa fille Carole Peyrout. Le domaine compte 18,35 ha : presque 16 ha en rouge et 2,5 en blanc. Les vignes ont une moyenne d'âge de 20 à 25 ans. Les vendanges en blanc sont manuelles et effectuées par tries successives selon un critère phytosanitaire très rigoureux. Elles sont en grande partie mécaniques en rouge depuis 1997 (les plus jeunes vignes sont vendangées à la main), à maturité optimale et selon, là aussi, un critère phytosanitaire extrêmement rigoureux.
Voilà un superbe Pessac-Léognan cuvée Prestige rouge 2018 (sélection de vieilles vignes, faibles rendements, vendanges manuelles à maturité optimale), il a une belle robe foncée, de bonne base tannique, riche et persistant en bouche, il est gras, aux notes de prune et de sous-bois, d’excellente évolution. Le Pessac-Léognan rouge 2018, a une couleur grenat aux reflets violine, il est tout en bouche, avec beaucoup de structure, bien équilibré, au nez de cerise et d’humus, de charpente très élégante. Le 2016, est structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruits bien mûrs (cassis, griotte...), tout en finale. Beau Pessac-Léognan cuvée Alexandre blanc 2019, d’une fraîcheur persistante, un vin classique qui développe un nez puissant d’agrumes mûrs, de bouche intense où l’on retrouve l’acacia et les agrumes.

Gérante-Associée : Carole Peyrout
9, impasse de Domy
33650 Martillac
Téléphone :05 56 72 72 30
Email : contact@chateaulafargue-france.com
Site personnel : www.chateaulafargue-france.com

CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


Au 17e siècle, il était de bon ton qu’une famille noble, notable ou aisée possède un domaine en bordelais et y fasse planter un vignoble. François de Chadirac crée son domaine à Vertheuil, il est célèbre pour son roman Uranie et Lucidor, son fils Jean, Conseiller à la table de marbre de Louis XV, lui succède après une jeunesse tumultueuse, et se retire au Souley. Le Château connut une brillante période au XIXe siècle, car son vignoble planté de ceps centenaires et moussus, suscitait la curiosité. L’histoire contemporaine du Château Le Souley Sainte Croix, se confond avec celle de la famille Riffaud. En 1959 alors que le domaine est à l’abandon, son vignoble vendu à l’arrachage, Denise et Paul Riffaud l’achètent et décident de lui rendre son lustre d’antan, car depuis le XVIIe siècle, et la première plantation, aux environ de 1616, le domaine a connu des périodes de grandes prospérité, mais également des moments d’oubli. Depuis maintenant 50 ans la famille Riffaud toute entière, a consacré son temps, les revenus de la propriété et surtout sa passion inébranlable, pour tout d’abord faire renaître, puis protéger le domaine. Paul et son fils Jean ont replanté le vignoble sur un territoire de 25 ha. Aujourd’hui, Paul et Denise sont décédés, mais le vignoble constitue un lien puissant entre tous ; Jean et son épouse Marie-José gèrent le domaine, Frédéric le fils aîné occupe les fonction de maître de chai, Vincent, le cadet a en charge le matériel et l’entretien des bâtiments, Jean-Baptiste le petit dernier règne en maître sur les vignes. Vous retrouverez cette osmose familiale dans leurs vins. Le Souley frappe à votre porte. Ouvrez la toute grande et laissez le entrer, il vous perlera de sa vigne et de son vin. Ne niez pas que le vin est le produit d’une plante magique, connue des hommes depuis la plus haute antiquité, renfermant des substances aux vertus inconnues. Nous ne sommes que vignerons, nous ne savons que soigner vigne et vin. Leur Haut-Médoc 2017 est un vin très plaisant et élégant d’une structure classique avec des tanins souples, il développe de puissants arômes de fruits noirs, un vin bien charpenté, à la fois riche et souple, d’une belle finale aux notes de cassis, de pruneau et d’épices, déjà agréable dans sa jeunesse mais qui a un potentiel.


32, rue des Martyrs de la Résistance
33180 Vertheuil
Téléphone :05 56 41 98 54
Email : vignoblesriffaud@gmail.com
Site : lesouleystecroix
Site personnel : www.lesouleystecroix.com


> Nos dégustations de la semaine

Château La GRACE FONRAZADE


Le Château connaît une deuxième vie depuis 2013, lors de son rachat par François-Thomas Bon, et les nouveaux chais ultra-modernes répondent au niveau d?exigence qualitative et technique. Les parcelles sont plantées sur 3 profils distincts : les sols marquées par la grave fine, les parcelles sur argilo-calcaire et enfin les sols sablo-argileux très riches en minerai de fer. Agriculture Biologique.



Savoureux Saint-Émilion Grand Cru Château La Grâce Fonrazade 2018, une réussite, tout en bouche, mêlant ce gras caractéristique à des notes finement boisées, un vin d?une jolie concentration, ample et épicé en finale.  Excellent 2018, de belle robe rubis intense, c?est un vin classique, dense, bien corsé, riche et subtil, au nez où l?on retrouve la groseille et les sous-bois, de bouche ample et chaleureuse.
Le Saint-Émilion GC Persevero du Château La Grâce Fonrazade 2018, 100% Merlot noir, est tout en séduction, au nez puissant et de bouche complexe, aux tanins soyeux, tout en couleur, avec des nuances d?humus et de petits fruits rouges surmûris, poivré en finale, de garde, bien sûr.
Joli Bordeaux blanc sec Grand vin blanc Château La Grâce Fonrazade, un vin très bien équilibré, aux connotations de petits fruits secs et de poire au palais, de bouche distinguée.

François-Thomas et Bénédicte Bon - Earl Persevero
4, route de Jaquemeau
33330 Saint-Emilion
Tél. : 06 70 02 81 67
Email : persevero@lagracefonrazade.com
www.lagracefonrazade.com
 


Château FRANC LARTIGUE


La Scea des Vignobles Marcel Petit, fut créée en 1986 par Marcel Petit , dès 1988, la société est enrichie avec les Châteaux Franc Lartigue et Grande Rouchonne (Saint-Émilion), puis, en 1997, la gestion des vignobles est confiée à Élisabeth et Jean-Pierre Toxé, respectivement fille et gendre de Marcel Petit. Le terroir est constitué de sable et de graves, les sols sont travaillés un rang sur deux, les autres rangs engazonnés. Domaine en démarche qualitative tout en respectant l?environnement (certification HVE 3).
?Quantité plus faible due au gel mais nous avons fait une vendange normale, nous dit Jean-Pierre Toxé, le manque de volume est dû au tri pour cause de disparité que nous avons fait sur certains pieds. C'est un excellent millésime, sur le fruit.?
Une réussite certaine avec ce Saint-Émilion GC Château Franc-Lartigue 2019, qui est d?une belle couleur profonde, souple et ample en bouche, d?un bel équilibre, au nez complexe à dominante de prune et d?humus, aux tanins bien présents, d?une finale dense avec cette saveur d?épices (19 €). Le  2018, de couleur intense, avec des tanins très présents, d?une structure soutenue, est très charnu, aux nuances de fruits noirs confiturés. 
Leur Saint-Émilion Mélodie de Franc Lartigue 2020, est un magnifique vin sur le fruit, aux tanins souples, de bouche flatteuse, il est tout en charme (12,50 €). Leur Saint-Émilion GC cuvée L?Embellie de Franc Lartigue 2015 est tout en densité, pur Merlot, élevé durant 18 mois en fûts de chêne, riche en bouquet comme en matière, complet, élégant, tout en bouche, aux nuances de réglisse, de truffe et d?humus. aux tanins riches et veloutés à la fois, un vin de robe pourpre soutenu (32 €). Superbe Saint-Émilion GC Château La Grande Rouchonne 2019, riche au nez comme aux papilles, charnu, puissant, aux nuances de fruits macérés et d?épices, d?une belle complexité, avec des tanins veloutés (19 €). 

Elisabeth et Jean-Pierre Toxé - Vignoble Marcel Petit
2, La Rouchonne
33330 Vignonet
Tél. : 05 57 40 33 03 et 06 17 67 47 93
Email : contact@vignobles-petit.com
www.vignobles-petit.com
 


Château SOCIANDO MALLET


Jean Gautreau a transmis le flambeau à sa fille unique, Sylvie. Elle a appris au fil des ans à observer ses vignes, les voir grandir, arriver à maturité toujours aux côtés de son père. Elle goûte ses raisins, participe aux différentes dégustations techniques et aux assemblages avec son équipe, et n'oublie surtout pas d'insuffler cela à son fils Arthur. Le Château Sociando-Mallet et son Second Vin, la Demoiselle de Sociando-Mallet représentent 83 ha de vignes.
On apprécie depuis toujours ce vin, ?créé? par Jean Gautreau, qui a su lui donner un style propre grâce à un élevage en barriques savamment maîtrisé (et à un terroir). C?est en tout cas un cru où le charme prédomine et qui devrait faire pâlir de jalousie pas mal de vins ?classés? (en 1855...) dans les dégustations ?à l?aveugle?...
?Voilà 50 ans, nous raconte François Hugueniot directeur d?exploitation, que le Château Sociando-Mallet appartient à la famille Gautreau, un anniversaire qui mérite d?être signalé !
La vendange 2018 est une très bonne année. Nous n?avons pas été impactés par le mildiou et, à l?approche des vendanges, le végétal était en parfait état sanitaire. Très belle vendange de qualité avec un rendement tout a fait appréciable de 48hl/ha. La qualité des raisins que nous avons encuvés était exceptionnelle, avec des maturités très intéressantes. Nous recherchons toujours de la fraicheur dans nos vins, pas de surmaturation, ni trop d?extraction. Donc belle maturité des raisins 2018 avec des degrés un peu plus élevés que d?habitude mais une bonne vivacité du vin permet de bien contrebalancer cela pour obtenir un bel équilibre. Les fermentations se sont bien déroulées, les vins sont en barriques de 90% de bois neuf pour le Premier vin.
Les 2015, 2016 et 2017 sont trois jolis millésimes avec des caractéristiques différentes. Le 2016, c?est le grand millésime du Médoc qui va peut-être se voir détrôné par 2018, on verra cela d?ici quelques mois? Ce 2016 est vraiment un très grand millésime, grande maturité, des tanins mûrs, fondus, une bouche très voluptueuse et structurée qui laisse augurer une grande garde. Le 2015 est une très belle année aussi, mais obtenue dans des conditions difficiles dans le Haut-Médoc, la région de Saint-Estèphe à laquelle nous appartenons. Les conditions climatiques ont été un peu compliquées pendant les vendanges, néanmoins, nous obtenons un vin qui est un grand classique médocain.
Quant au 2017, en bordelais, c?est l?année du gel? Grâce à notre situation géographique extrêmement privilégiée, nous avons été épargnés. En effet, le vignoble est situé tout proche du fleuve qui joue le rôle d?un gros radiateur. Nous avons donc eu une très belle récolte en quantité et en qualité. C?est un millésime très élégant, très classique, les tanins sont assez fins, un joli vin d?un bel équilibre.
Château Sociando Mallet est élevé à 90% en bois neuf et La Demoiselle dans des barriques dont 30% de bois neuf, le reste en cuves. Cela fait une vraie différence voulue au niveau de l?élevage et des qualités différentes, bien sûr ! Sociando-Mallet est un vrai vin de garde, avec puissance et structure, tout en essayant d?avoir des tanins relativement fondus. La Demoiselle de Sociando Mallet est un vin au profil plus fruité, plus facile d?accès, un joli potentiel de garde mais ce sera plus de la moyenne garde, un vin à apprécier plus rapidement avec un peu moins de puissance en bouche, mais toutefois, de l?élégance et de la fraîcheur du fruit au palais.
C?est la troisième récolte de Sylvie Gautreau, son père est toujours présent sur la propriété, mais elle a pris depuis 2015 la direction de la propriété. En 2018, j?ai été recruté en tant que Directeur de l?exploitation et nous avons aussi engagé un nouveau maître de chai. Bref, une nouvelle équipe est en train de se former pour faire évoluer et poursuivre la belle aventure de Sociando-Mallet.?
En effet, on est vite sous le charme de ce superbe Haut-Médoc Château Sociando-Mallet 2016, terroir de graves et d?argile sur sous-sol argilo-calcaire, 55 % Merlot, 45% Cabernet-Sauvignon, âge moyen des vignes de 35 ans, certainement l?une des plus belles réussites de la propriété, volumineux, un vin qui associe structure et velouté, de couleur grenat soutenu et intense, au nez de fruits surmûris et de sous-bois, charnu, aux tanins soyeux mais présents, de très belle évolution. Le 2015, beau vin de robe pourpre, au nez dense avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, classique et concentré, alliant finesse et structure, est très représentatif des belles réussites de ce grand millésime classique bordelais, de garde. Le 2014 se goûte parfaitement, classique de ce grand millésime savoureux du bordelais, où dominent la mûre, l?humus et le cassis, très riche au nez comme en bouche, avec des nuances de poivre et de prune cuite en finale.
Plus souple mais de belle matière, le Haut-Médoc La Demoiselle de Sociando-Mallet 2016 est bien classique, corsé, au nez de petits fruits rouges mûrs et de cuir, avec des tanins veloutés, un vin gourmand, déjà flatteur mais avec un joli potentiel d?évolution, comme le 2015, au nez où prédominent les fruits surmûris, avec des nuances en bouche où l?on retrouve la framboise, la violette et le poivre. Le 2013 est excellent actuellement, et on vous le suggère sur un faisan rôti ou des œufs en cocotte.

Scea Jean Gautreau
Route de Mapon
33180 Saint-Seurin-de-Cadourne
Tél. : 05 56 73 38 80
Email : info@sociandomallet.com
www.sociandomallet.com
 



> Les précédentes éditions

Edition du 15/11/2022
Edition du 08/11/2022
Edition du 01/11/2022
Edition du 25/10/2022
Edition du 18/10/2022
Edition du 11/10/2022
Edition du 04/10/2022
Edition du 27/09/2022
Edition du 20/09/2022
Edition du 13/09/2022
Edition du 06/09/2022
Edition du 30/08/2022
Edition du 23/08/2022
Edition du 16/08/2022
Edition du 09/08/2022
Edition du 02/08/2022
Edition du 26/07/2022
Edition du 19/07/2022
Edition du 12/07/2022
Edition du 05/07/2022
Edition du 28/06/2022
Edition du 21/06/2022
Edition du 14/06/2022
Edition du 07/06/2022
Edition du 31/05/2022
Edition du 24/05/2022
Edition du 17/05/2022
Edition du 10/05/2022
Edition du 03/05/2022
Edition du 26/04/2022
Edition du 19/04/2022
Edition du 12/04/2022
Edition du 05/04/2022
Edition du 29/03/2022
Edition du 22/03/2022
Edition du 15/03/2022
Edition du 08/03/2022
Edition du 01/03/2022
Edition du 22/02/2022
Edition du 15/02/2022
Edition du 08/02/2022
Edition du 01/02/2022
Edition du 25/01/2022
Edition du 18/01/2022
Edition du 11/01/2022
Edition du 04/01/2022
Edition du 28/12/2021
Edition du 21/12/2021
Edition du 14/12/2021
Edition du 07/12/2021
Edition du 30/11/2021
Edition du 23/11/2021
Edition du 16/11/2021
Edition du 09/11/2021
Edition du 02/11/2021
Edition du 26/10/2021
Edition du 19/10/2021
Edition du 12/10/2021
Edition du 05/10/2021
Edition du 28/09/2021
Edition du 21/09/2021
Edition du 14/09/2021
Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021

 



Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Château BELLES-GRAVES


Vignobles GONFRIER


Château BOIS CARRÉ


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Clos du PÈLERIN


Château CLOS des PRINCE


Château BOSSUET


Château PENIN


Château PLINCE


Château BERTHENON


Château FONROQUE


Château de CHANTEGRIVE


Clos TRIMOULET


Château FONBADET


Château La MARZELLE


Château VALENTIN


Château HAUT-CALENS


Château PONT LES MOINES


Château ST ESTEPHE


Clos RENÉ


Domaine de CHEVALIER


Château La GRACE FONRAZADE


Château Le CAILLOU


Château CORBIN MICHOTTE


Château BOUSCAUT


Château HENNEBELLE


Vignobles Jean GALAND et ses Enfants


Château HAUT-MACÔ


BORIE MANOUX



CHAMPAGNE CHARPENTIER


CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE DES MONTS LUISANTS


DOMAINE ALARY


CHARLES SCHLERET


CHATEAU REDORTIER



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales